Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Ancien dossier CSN

La campagne d’inspection concentrée (CIC) sur la propulsion et les machines auxiliaires

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 février 2014

Une campagne d’inspection concentrée (CIC) sur le thème de la propulsion et des machines auxiliaires, a été réalisée dans la région du mémorandum d’entente de l’océan Indien (IOMOU - Indian Ocean Memorandum Of Understanding) sur le contrôle par l’État du port (PSC - Port State Control) entre le 1er Septembre et le 30 Novembre 2013.

Cette campagne a été menée simultanément à celle conduite par le Mémorandum de Tokyo et le Mémorandum de Paris.

Au cours de la campagne, les autorités de six états membres, dont la France [1], ont effectué un total de 1 042 inspections "CIC" de navires distincts, à la suite desquelles 206 déficiences ont été identifiées à bord de 124 navires.
Un total de 25 navires ont été immobilisés en raison des déficiences liées à la CIC. Certes, le taux de d’immobilisation global au cours de la campagne est de 2,40%, mais le taux de détention liés aux déficiences dans le cadre de la CIC est de 20,1%.

Le plus grand nombre d’inspections CIC a été réalisé sur des navires battant pavillon du Panama (250).
Les pavillons totalisant le plus grand nombre d’immobilisation liées à la CIC sont le Panama et le Libéria (5 chacun). En ce qui concerne le type de navire, les inspections CIC ont été réalisées le plus souvent sur des navires vraquiers (555), suivis par les navires de commerce classiques ou polyvalents (113).

Les déficiences les plus significatives relevées au cours de la campagne étaient liées à la propreté de la salle des machines, notamment celle des fonds de cale, aux dispositifs de protection des machines destinés à minimiser les risques professionnels vis à vis des parties tournantes, des surfaces chaudes, et des chocs électriques et autres risques, et enfin aux exercices opérationnels d’urgence en rapport avec le moteur principal.

L’analyse finale des résultats de la campagne sera examinée par le comité de l’IOMOU en Septembre 2014 et sera présentée au Sous-Comité de la mise en œuvre des instruments de l’OMI, qui se tiendra à l’Organisation Maritime Internationale.

Lire le communiqué de presse (format pdf - 75 ko - 21/02/2014)

Contact : IOMOU Secretariat
Ushakal House No. 92, Plot A-8,
Rangavi Estate, Dabolim, Goa-403801, India.
Email : iomou1@dataone.in / iomou.sec@nic.in
Website : www.iomou.org

[1La France est représentée dans l’océan Indien par le Centre de Sécurité des Navires à La Réunion et à Mayotte