Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Pêche maritime

[Consultation fermée] Projet d’arrêté sur les limites de salure des eaux et diverses mesures sur les espèces amphihalines

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 octobre 2021 (modifié le 29 novembre 2021)

À partir du vendredi 29 octobre 2021 et pour 21 jours, un projet d’arrêté préfectoral portant diverses dispositions relatives à la pêche des espèces amphihalines à La Réunion est mis à disposition du public par voie électronique.

Ce projet porte notamment sur la révision des limites de salure des eaux (LSE) à La Réunion. Les limites de salure des eaux permettent de déterminer les zones où s’appliquent respectivement la réglementation de la pêche maritime (en aval de la LSE) et la réglementation de la pêche en eau douce (en amont de la LSE).

L’arrêté actuel réglementant les LSE date de 1955 et mentionne des ouvrages ou éléments disparus depuis. Il était donc important de revoir les LSE pour les mettre en cohérence, non seulement avec les pratiques actuelles, mais également avec la morphologie actuelle des côtes et cours d’eau. La fixation des LSE à La Réunion s’est appuyée sur un travail en concertation conduit par les services de l’État (direction de la mer Sud océan Indien et direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement) avec les acteurs du milieu, en particulier la fédération départementale de pêche et de protection des milieux aquatiques et les pêcheurs à pied professionnels de bichiques.

Les limites sont fixées selon les principes suivants :

  • Rivière sans enjeu de pêche : LSE fixée à la côte, au cordon de galet,
  • Rivière avec enjeu de pêche : LSE fixée de manière à pouvoir organiser la pêcherie en prenant en compte les canaux bichiques.

Ce projet d’arrêté comporte également des mesures relatives à plusieurs espèces amphihalines pour mettre en œuvre les dispositions proposées dans les plans nationaux d’action dédiés à la loche des sables et aux anguilles et définir des mesures de gestion cohérentes entre l’amont et l’aval de la LSE.

A l’issue de la consultation, une synthèse des avis émis sera publiée, ainsi qu’un rapport indiquant la manière dont ils seront pris en compte. Tous les Réunionnais sont invités à donner leur avis sur ce projet par courriel à dm-soi@developpement-durable.gouv.fr

Cette consultation du public est également en ligne sur le site de la préfecture de La Réunion :
http://www.reunion.gouv.fr/projet-de-reglementation-portant-diverses-a8744.html

Vous pouvez consulter